Le PECA est un projet
co-financé par l’Union Européenne par le bénéfice de fonds FEDER



Le Polycentre Européen de Création Artistique (PECA) est un pôle de développement et de ressources pour les arts de la rue et du cirque, et un réseau de lieux de fabrication de l’Eurorégion Haute-Normandie, Picardie, Pas-de-Calais en France et East Sussex en Angleterre, soutenu par l’Union Européenne dans le cadre du programme Interreg IIIA (2001-2006).

Le réseau PECA s’est constitué suite aux complicités et échanges artistiques initiés de 1997 à 2000 entre les festivals des arts de la rue de Sotteville-lès-Rouen, d’Amiens et de Brighton.

Depuis 2001, les partenaires de ce réseau sont, pour la France :
- Le Hangar - Fabrique des Arts de la Rue / Amiens Métropole
- L’Atelier 231 - Centre National des Arts de la Rue / Sotteville-lès-Rouen
- Culture Commune - Scène Nationale du Bassin Minier du Pas-de-Calais
/ Loos-en-Gohelle
et pour l’Angleterre :
- Le Virtual Creation Centre, réunissant l’organisation Zap Art et les villes de Brighton & Hove et Hastings.

Ces différents partenaires s’intéressent au développement et à la professionnalisation des arts de la rue et du cirque sur leurs territoires comme partie intégrante et significative de la revitalisation des centres urbains, considérant les espaces dédiés à l’accueil en résidence et à la création comme des supports non négligeables pour l’émergence de nouvelles dynamiques de développement territorial, au carrefour d’objectifs culturels, sociaux et économiques.

Le Polycentre s’articule autour de deux axes majeurs :
un pôle de développement et une plateforme ressource.

Le pôle de développement a pour vocation de créer une dynamique de réflexion et d’échanges de compétences en soutenant la fabrication de spectacles, l’accompagnement de projets artistiques, la transmission (à travers l’organisation de stages de formation professionnelle), et le développement culturel (par la mise en oeuvre d’actions en direction des populations locales, des pratiques artistiques amateurs et des structures associatives).
La plate-forme ressource permet, quant à elle, la mutualisation des savoir-faire et des moyens (humains, logistiques, techniques, financiers, communicationnels...) de chacun des partenaires.

C’est dans ce cadre que les partenaires ont soutenu, parmi de nombreux autres projets artistiques, la création du spectacle « Les Rois Faignants » de la compagnie Transe Express, avec la participation active d’habitants de leurs territoires respectifs. C’est également dans ce cadre et à travers l’échange d’expériences et de savoir-faire, que le réseau encourage le développement du premier lieu de fabrication en Angleterre autour d’un projet intercommunal dans l’East Sussex.

De plus, les partenaires du réseau ont organisé une série de rencontres professionnelles, telles que le National Street Arts Meeting (NSAM) à Brighton, la conférence sur le Centre de Création et le séminaire sur le Développement Professionnel à Hastings, avec la participation de nombreux professionnels anglais et français des secteurs arts de la rue et arts de la piste.

Le projet de coopération transfrontalière Fabriques in Progress donne ainsi aux différentes structures du réseau la possibilité d’élargir leurs champs d’actions artistiques et culturelles tout en s’inscrivant dans la mise en oeuvre de projets d’envergure internationale. Il leur permet également de conforter, en terme d’équipement, leurs lieux de fabrication, déjà existants, comme l’Atelier 231 à Sotteville-lès-Rouen et La Fabrique Théâtrale de Culture Commune à Loos-en-Gohelle, ou en devenir, comme le Hangar à Amiens ainsi que d’offrir la possibilité avec le Virtual Creation Centre d’expérimenter des méthodes de travail dans le sud-est de l’Angleterre.